Temples maçonniques: visite guidée

Titre: Les maisons de maçons

  • Date: 7 Fevrier 2007 
  • Source: Liberation.fr

Synopsis:

Resume de l’article: “Voûtes étoilées, symboles ésotériques : les salles de réunions maçonniques, toutes construites d’après le modèle symbolique du temple de Salomon, constituent un patrimoine architectural d’une exceptionnelle richesse mais connu des seuls initiés. Il existe plus d’un millier de ces temples en France.” Digg!

Quelques extraits de Les maisons de maçons:

  • “Ces salles intimes et sans fenêtres ont en commun, quelle que soit l’obédience, d’être des reproductions symboliques du temple de Salomon. Grande référence architecturale des francs-maçons, cet édifice aurait, selon la Bible, été élevé à Jérusalem par le roi Salomon au Xe siècle avant J.-C., et détruit par Nabuchodonosor II en – 586.”
  • “la salle est rectangulaire, a priori dimensionnée selon le nombre d’or. On entre par l’ouest («Occident») entre deux colonnes dont l’une est marquée d’un J (comme Jakin) et l’autre d’un B (comme Boaz). En face, l’«Orient» accueille une plateforme surélevée de trois marches où se tient le «plateau» (bureau) du vénérable maître, sous un «delta lumineux» (un oeil dans un triangle) flanqué d’une lune et d’un soleil. Le long des murs nord et sud, des rangées de fauteuils se font face, un peu comme au Parlement britannique. Le plafond est souvent une voûte étoilée ; le sol, un damier. Au centre du temple, trois piliers délimitent un petit espace sur lequel, durant les «tenues» (réunions), est déroulé un tapis de loge. Au plafond pend un fil à plomb. Une corde à noeuds court autour du temple.”
  • «Du temple égyptien ou assyrien à la tradition classique, de la cathédrale médiévale au modernisme, le temple offre un éventail de références exceptionnellement large. Chaque pays, chaque obédience, chacun des courants maçonniques contribue à créer un panorama architectural d’une fascinante richesse» (Maurice Culot, architecte belge, à l’origine du livre Architectures maçonniques)
  • «Dans leur grande majorité, les francs-maçons ont perdu la mémoire de leurs origines et, surtout, n’ont plus les clés de lecture pour analyser et apprécier à leur juste valeur les allégories et mythes mis en scène dans les temples» (Bernard Toulier)
  • le clou du Grand Orient de France (GODF) “c’est le temple Johannis-Corneloup, décoré par un des grands noms du style Art nouveau, le peintre tchèque Alfons Mucha (1860-1939). Jolie mosaïque bleue et or à l’Orient, plafond original avec signes du zodiaque”

Quelques liens:

~ by larchiviste on 7 February 2007.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

 
%d bloggers like this: