Djibouti, le mystère des tumulus

Titre: Djibouti, le mystère des tumulus

  • Date: 17 Fevrier 2007 
  • Source: Le Monde

Synopsis:

Article sur les “aowelos”: “le mot signifie “tas de pierres fait par les Anciens” chez les Afars, qui peuplent cette région oubliée, à des heures de piste de Djibouti. Les aowelos pullulent dans cette zone proche de l’Ethiopie et de l’Erythrée.”

“Il en existe des centaines, peut-être des milliers, de tailles diverses (certains ont une quarantaine de mètres de diamètre ; d’autres 3 mètres de hauteur), tous circulaires – avec des variantes – et tous bâtis avec ces mêmes pierres volcaniques sombres. “Personne n’a la moindre idée de leur nombre”, dit Benoît Poisblaud, archéologue français spécialiste de cette partie de l’Afrique, qui depuis près de dix ans s’efforce d’en percer le mystère. (…) “La région était davantage peuplée qu’aujourd’hui, commente Jean-Paul Cros. Peut-être les sites rupestres étaient-ils des lieux de troc et de cérémonies.” Mais le plus étonnant est ailleurs. “Les aowelos renvoient à une civilisation bien plus ancienne, dont les frontières de la République de Djibouti constituaient peut-être le berceau il y a près de trois mille ans avant Jésus-Christ. L’une aurait succédé à l’autre”, avance Benoît Poisblaud.”

~ by larchiviste on 19 February 2007.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

 
%d bloggers like this: