Ethiopie: Lalibela, une ville sainte oubliée

Titre: Ethiopie: Lalibela, une ville sainte oubliée (incl. video, 1mn58)

  • Date: 21 Mai 2007
  • Source: Yahoo.fr / AFP

Synopsis:

“Perchée à 2700 mètres d’altitude, la ville de Lalibela [ancienne Roha] est l’une des villes saintes les plus extraordinaires au monde, connue pour ses onze églises directement sorties de la roche. Des églises qui datent des 12ème et 13ème siècles. Lalibela fait partie du patrimoine mondial de l’humanité protégé par l’Unesco. Et pourtant les touristes restent rares.” Digg!

“Les sanctuaires de Lalibela sont séparés en deux groupes par le canal de Yordanos, censé représenter le Jourdain. L’aménagement du site a été conçu pour que sa topographie corresponde à une représentation symbolique de la Terre sainte. Une croix monolithe marque le point de départ d’un parcours sacré effectué par les pèlerins.” (source Wikipedia)

En complement:

~ by larchiviste on 21 May 2007.

3 Responses to “Ethiopie: Lalibela, une ville sainte oubliée”

  1. Pâques à Lalibela
    http://voyages.liberation.fr/les-tribulations-dantoine/paques-lalibela
    et avec photos:
    http://lestribulationsdantoine.blogspot.com/2000/01/14-pques-lalibela.html

    Eglises troglodytes, fondations de la tour de Babel, tombeau de Noé, palais d’Abraham, Arche d’Alliance… L’Ethiopie est le lieu de toutes les mythes et légendes. Récit d’un week-end de ferveur à Lalibela, la “Jerusalem noire” (05 AOUT 2008 / Texte: Antoine Calvino)

  2. Bonjour, Je vois que vous avez repris mon texte. J’en suis tres flatte quoique j’aurais apprecie d’etre prevenu. Mais pourriez-vous me dire l’objet de votre site etc etc.
    D’avance, merci.
    Antoine

  3. Voir le film de l’inrap sur Labelila
    http://www.universcience.tv/media/1493/mission-archeologique-a-lalibela.html

    Mission archéologique à Lalibela
    durée : 15 mn

    À l’occasion de la Journée de l’archéologie le 5 juin.

    Situées sur les hauts plateaux éthiopiens, dans la ville de Lalibela, les remarquables églises monolithes du XIIIe siècle sont creusées et taillées d’un seul bloc dans la roche. Une première carte topographique de cet ensemble architectural hors du commun vient d’être établie par des chercheurs de l’Inrap, en collaboration avec des archéologues éthiopiens.

    Réalisation : Clémence Lutz

    Production : Inrap 2009

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

 
%d bloggers like this: