Quand l’armée américaine planchait sur une “bombe gay”

Titre: Quand l’armée américaine planchait sur une “bombe gay”

  • Date: 13 Juin 2007
  • Source: Le Figaro

Synopsis:

“Un document militaire de 1994 évoque la création d’une arme chimique destinée à “rendre homosexuels” les combattants ennemis.” Digg!

D’autres extraits:

“Le document de 1994 évoque également le développement de plusieurs armes non-létales, parmi lesquelles des produits chimiques peu ragoutants : 

  • Un marqueur chimique destiné à attiser l’appétit sexuel des cafards, afin qu’ils envahissent les campements ennemis.
  • Un produit plus agressif susceptible d’attiser l’agressivité des abeilles, des guêpes ou de prédateurs plus gros, pour les forcer à attaquer l’adversaire.
  • Une substance qui rendrait les yeux des ennemis ultra-sensibles aux rayons du soleil.
  • Un marqueur chimique, visuels ou odorants destinés à distinguer les ennemis des civils.

(…) les derniers projets sérieux en matière d’armes non-létales [lien vers: Joint Non-Lethal Weapons Program Website] désertent le terrain des agents chimiques : l’armée américaine semble, officiellement du moins, se concentrer sur des canons à chaleurs [pdf], à bruit [pdf], ou des boucliers à plasma [lien vers: New Scientist Tech].”

En complement:

~ by larchiviste on 14 June 2007.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

 
%d bloggers like this: