Un Indien serait en tête des héritiers au trône de France

Article: Un Indien serait en tête des héritiers au trône de France Digg!

  • Source: Le Figaro
  • Date: 17 aout 2007

Extrait:

“Balthazar Napoléon de Bourbon, qui ne parle pas français et n’est jamais venu en France, descendrait en droite ligne du connétable de Bourbon. (…) Le seul maillon faible de l’histoire des Bourbon indiens, a toujours été l’identité de Jean-Philippe, débarqué sur les côtes de Goa en 1560. Or, Michel de Grèce, qui a passé des années à travailler sur la question, en est quasiment certain, Balthazar Napoléon den Bhopal arrive en tête des héritiers du trône de France parce que Bourbon Jean-Philippe était bien le fils du connétable de Bourbon, cousin du roi Henri IV.”

En complement:

  • Charles III de Bourbon, connétable de Bourbon (source Wikipedia)
  • liste des pretendants au trone dans le monde (source Wikipedia)
  • livre: “Le rajah Bourbon” de Michel De Grèce (Lattes, fevrier 2007): “1523 : François 1er et son cousin le Connétable de Bourbon étaient les meilleurs amis du monde. Mais la mère du roi sème la zizanie entre eux. Le Connétable passe à l’ennemi, devenant ainsi le traître le plus célèbre de l’Histoire. A la même époque, un petit garçon nommé Jean est élevé secrètement dans une bourgade d’Italie. Une nuit, des spadassins viennent pour l’assassiner : il s’enfuit vers l’Espagne avec son précepteur. Celui-ci révèle à Jean qu’il est très probablement le fils caché du feu Connétable, Attaqué par des pirates, Jean est vendu au Caire à l’armée, et devient le protégé du Vice roi d’Egypte, Daoud Pacha. Mais ce dernier se révèle un homme cruel, et jaloux de la liaison de Jean avec la copte Latifa. Notre héros fuit alors vers le sud, où il est capturé par l’armée Ethiopienne, qu’il va conduire de victoire en victoire. Jusqu’au jour où celle-ci est assassinée. Jean doit de nouveau s’enfuir. Il arrive sur les côtes indiennes, désespéré. Le père Marilva, un jésuite portugais, lui présente le Moghol Akbar. Une forte amitié s’établit entre Akbar et Jean, qui participe glorieusement à la guerre contre les Rajpoutes et influence la politique de tolérance religieuse du souverain. Il est sauvé d’une tentative d’empoisonnement des intégristes musulmans par un médecin du harem, Julia, soeur d’une des femmes d’Akbar. Il l’épouse et fonde une famille tout en poursuivant sa carrière glorieuse. Un ambassadeur lui révèle qu’il est l’aîné de la maison de France – les Bourbons sont désormais sur le trône avec Henri IV- mais Jean préfère renoncer à ses droits. Ainsi, par sa volonté, il y aura une branche indienne des Bourbons jusqu’à nos jours.” (source site Fnac.fr)

~ by larchiviste on 21 August 2007.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

 
%d bloggers like this: