Au Pérou, un temple ancien livre une série de mystères

Article: Au Pérou, un temple ancien livre une série de mystères Digg!

  • Source: Le Monde
  • Date: 13 novembre 2007

Extraits:

“Les couleurs semblent peu avoir été affectées par les années, elles ont pourtant plus de 3 900 ans. Sur un fond noir ont été peints des points rouges, jaunes, roses et gris qui évoquent un filet dans lequel sont pris plusieurs cerfs (…) [Les archéologues péruviens] ne s’attendaient pas à découvrir la plus ancienne fresque murale d’Amérique latine quand ils ont commencé les travaux d’investigation (…) pour le Musée des tombes royales de Sipan.”

D’autres extraits:

“La peinture a été découverte au fond d’un temple, situé au centre de Ventarron, un village de la côte nord du pays, dans la région de Lambayeque, notamment connue pour ses trésors de la culture Mochica (100-600 ap. J.-C.). ”

“L’enceinte la plus profonde du temple, comprenant la fresque murale, date de 1 900 av. J.-C. L’endroit est donc contemporain de ceux de Kotosh, dans les Andes, et de Caral, sur la côte péruvienne, la civilisation la plus vieille d’Amérique”

En complement:

  • article et photos: “Oldest Temple, Mural in the Americas Found in Peru” (source: National Geographic News, date: 12 novembre 2007)
  • le village de Ventarron, dans la région de Lambayeque (source Wikipedia, en Anglais)
  • les civilisations précolombiennes et cultures Mochica, de Kotosh, de Caral (sources Wikipedia)
  • Caral est en fait un site d’un groupe en comprenant 17 et aurait abrité la première civilisation américaine entre 2627 et 2100 ans avant Jésus-Christ. (…) Elle pourrait être cette « Cité-Mère » tant recherchée par les archéologues. En effet, les civilisations ont émergé seulement en six endroits dans le monde : Égypte, Mésopotamie, Inde, Chine, Pérou et Amérique centrale. Dans ces lieux, les familles se sont unies pour passer de petits groupes à des groupes organisés et hiérarchisés, centrés sur la religion. Pourquoi ? pour le découvrir les archéologues doivent découvrir une « Cité-mère », première étape vers la civilisation en tant que telle. Dans les anciennes civilisations, l’on voit des vestiges de guerres, bas-reliefs, armes, etc. qui font penser que la civilisation ne s’est élevées qu’au gré des guerres. Caral nous prouve le contraire : aucune preuve de guerre. Des instruments de musique, fabriqués à base d’os de pélicans et condor, ainsi que des éléments faisant penser que cette civilisation utilisait des drogues, peut-être même des aphrodisiaques. Des recherches du docteur Shady Solis ressortent les conclusions suivantes : que les habitants de la cité de Caral auraient vécus sous la paix. Caral, découverte en 1905, est restée peu explorée parce qu’elle ne recelait ni poteries ni or, et a sûrement encore bien des choses à dévoiler.” (source Wikipedia)

~ by larchiviste on 14 November 2007.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

 
%d bloggers like this: