Vente controversée des têtes d’animaux du Yuanmingyuan

Article: La “vente du siècle” tient toutes ses promesses Digg!

  • Source: France Info
  • Date: 26 fevrier 2009

Extraits:

“Le dernier jour de la dispersion de la collection d’art de Yves Saint Laurent et Pierre Bergé, marquée par une série impressionnante de records, a été dominée hier soir par la vente de deux bronzes chinois pour 31,4 millions d’euros, en dépit des protestations de Pékin. Les deux pièces rares datant du XVIIIème siècle et représentant une tête de rat et une tête de lapin, proviennent du sac du Palais d’été à Pékin par des soldats français et britanniques en 1860.”

En complement:

  • Collection Yves Saint Laurent et Pierre Bergé (source Wikipedia)
  • L’ancien palais d’été du Yuanmingyuan (source Wikipedia), merveille de l’art chinois, considérée par les Chinois comme le palais des palais, qui fut pillé, saccagé et incendié par les troupes franco-britanniques en 1860 (…) Victor Hugo écrivit: « Cette merveille a disparu. Un jour, deux bandits sont entrés dans le palais d’Été. L’un a pillé, l’autre a incendié. L’un des deux vainqueurs a empli ses poches, ce que voyant, l’autre a empli ses coffres ; et l’on est revenu en Europe, bras dessus, bras dessous, en riant. Telle est l’histoire des deux bandits. Nous, Européens, nous sommes les civilisés, et pour nous, les Chinois sont les barbares. Voilà ce que la civilisation a fait à la barbarie. Devant l’histoire, l’un des deux bandits s’appellera la France, l’autre s’appellera l’Angleterre ». (voir aussi l’article en anglais plus complet)
  • A noter aussi ques les 2 tetes de rat et de lapin proviennent en fait d’un ensemble de 12 figures de bronze faisant partie de l’horloge à eau “Haiyantang” située dans le jardin de l’éternel printemps et representant les 12 signes du zodiaque chinois (les corps etaient tailles a meme la pierre et les tetes etaient en bronze). La Chine essaie actuellement de recuperer ces tresors pilles en 1860, ce qui est considere ces dernieres annees comme une priorite nationale. A ce jour, 7 tetes ont ete identifiees ou recuperees, les autres seraient conservees au British Museum et au musee du Louvre (source Wikipedia, en anglais)
  • Le site officiel de l’ancien palais: http://www.yuanmingyuanpark.com/

~ by larchiviste on 10 March 2009.

2 Responses to “Vente controversée des têtes d’animaux du Yuanmingyuan”

  1. D’autres articles (source Le Monde):

    Perdre la face pour deux têtes, par Sylvie Kauffmann (13 mars 2009)

    Deux hommes, un Français et un Chinois, fournissent peut-être la clé de la dernière controverse qui oppose Paris et Pékin.

    “J’espère qu’un jour viendra où la France, délivrée et nettoyée, renverra ce butin à la Chine spoliée”, par Victor Hugo

    ” (…) Puisque vous voulez connaître mon avis, le voici. Il y avait, dans un coin du monde, une merveille du monde ; cette merveille s’appelait le Palais d’été. L’art a deux principes, l’Idée, qui produit l’art européen, et la Chimère, qui produit l’art oriental. Le Palais d’été était à l’art chimérique ce que le Parthénon est à l’art idéal. Tout ce que peut enfanter l’imagination d’un peuple presque extra-humain était là. Ce n’est pas, comme le Parthénon, une oeuvre rare et unique ; c’était une sorte d’énorme modèle de la chimère, si la chimère peut avoir un modèle. Imaginez on ne sait quelle construction inexprimable, quelque chose comme un édifice lunaire, et vous aurez le Palais d’été.

    Bâtissez un songe avec du marbre, du jade, du bronze, de la porcelaine, charpentez-le en bois de cèdre, couvrez-le de pierreries, drapez-le de soie, faites-le ici sanctuaire, là harem, là citadelle, mettez-y des dieux, mettez-y des monstres, vernissez-le, émaillez-le, dorez-le, fardez-le, faites construire par des architectes qui soient des poètes les mille et un rêves des Mille et Une Nuits, ajoutez des jardins, des bassins, des jaillissements d’eau et d’écume, des cygnes, des ibis, des paons, supposez en un mot une sorte d’éblouissante caverne de la fantaisie humaine ayant une figure de temple et de palais, c’était là ce monument.

    Il avait fallu, pour le créer, le long travail de deux générations. Cet édifice, qui avait l’énormité d’une ville, avait été bâti par les siècles, pour qui ? Pour les peuples. Car ce que fait le temps appartient à l’homme. Les artistes, les poètes, les philosophes connaissent le Palais d’été ; Voltaire en parle. On disait : le Parthénon en Grèce, les Pyramides en Egypte, le Colisée à Rome, Notre-Dame à Paris, le Palais d’été en Orient. Si on ne le voyait pas, on le rêvait. C’était une sorte d’effrayant chef-d’oeuvre inconnu, entrevu au loin dans on ne sait quel crépuscule comme une silhouette de la civilisation d’Asie sur horizon de la civilisation d’Europe.

    Cette merveille a disparu. (…)”

  2. Le seul probleme, victor hugho n’a jamais mis les pieds en chine, et ne connaissait en rien le palais qu’il decrit avec tant d’eloquence. Et pour en rajouter un peu plus, cette merveille de l’art chinois a ete concu par un moine Francais.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

 
%d bloggers like this: